1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Partagez vos créations qui n'ont pas de forum dédié, publiez des photo, commentez, réagissez !

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar Albertus » 05 Septembre 2014, 14:37

Hello Jacques, toutes mes excuses pour l'avoir appelé Gilbert

Commençons par l'intérieur :
moi je mets unc couche de quelques mm de colle+sciure avant le ponçage
Le but est
1/ de renforcer la coque par la croute dure que le mélange produit
2/ d'augmenter l'épaisseur de la coque qui conserve ainsi une épaisseur suffisante même après un pon!age vigoureux
3/ de combler les interstices entre les lattes et les manques de jonctions entre les lattes et le chant des couples si ceux ci sont mal équerrés (l'équerrage d'un couple consiste non pas à le fixer bien droit, mais de poncer son chant dans le sens de la courbure de la coque pour que les lattes y appuient bien)

ensuite, quand c'est parfaitement sec (plusieurs jours selon l'épaisseur) une couche de peinture pour faire joli

Par l'extérieur, normalement une protection au G4 est suffisante, en diluant au max les premières couches et en enchainant les couches de moins en moins diluées sans laisser polymériser entre les couches
Si il faut que la coque recoive de l'enduit pour rectifier les inégalités, il faut faire le traitement avec le G4 avant de poserl'enduit

Si le bateau est lourd (> 7 ou 8kg) une protection fibre de verre + résine est conseillée pour l'extérieur, l'inertie d'un bateau lourd étant telle qu'un choc avec le bord même à petite vitesse risque de faire éclater la coque
J'ai par exemple un bateau qui pèse 64 kg, un chalutier au 1/10e
Si on utilise de la résine polyester, il faut appliquer le marouflage en fibre AVANT la polymérisation du G4
Si on utilise de la résine Epoxy, il ne faut pas de G4, ou que celui ci soit parfaitement polymérisé et poncé
Mais si on mets de la résine + fibre par l'extérieur, pas besoin de G4 ou autre vernis d'imperméabilisation
Quant à l'intérieur du bateau, il n'y a pas d'eau (du moins dans les miens)

Pour avoir facile de poncer, je confectionne des arcs à poncer avec des bandes de ponçage de 10 cm de large fixées par collage sur des fins ctp cintrés
Pour les parties rentrantes, je ponce avec des rouleaux de ce même abrasif
Il faut au moins du grain 50 ou moins, puis on termine avec du 80 ou du 100

Pour répondre à Jean Pierre, je ne suis pas du même avis : la résine intérieure ne va pas empêcher le bois de la coque d'éventuellement se gorger d'eau en cas de micro fissures dans la peinture
Toi tu as l'air de considérer la résine comme étant là pour empêcher l'eau d'entrer dans le bateau !
pour cela, il faut construire étanche
A noter qu'étanche et imperméable c'est pas la même chose
Je pense donc que tu travailles à l'envers, mais, hein, chacun fait comme il croit devoir faire !
Albertus
 
Messages: 67
Inscrit le: 20 Décembre 2012, 09:33

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar jacouil33 » 05 Septembre 2014, 21:46

Merci pour vos réponses qui vont m’être très utiles.

Excuses acceptées Albertus pas de soucis.

Pour l'intérieur je pense mettre colle avec sciure, j'aime bien les bonnes vieilles méthodes.

Pour l’extérieur je prévois G4, enduit et re G4 après polymérisation je pense mettre une couche de résine époxy mais sans tissus puis peinture d’apprêt puis peinture de finition mais si vous pensez que c'est pas bien il faut me le dire je n'est pas encore finit le lattage il me reste encore une latte + la finition après j'attaque le ponçage du moins le plus gros d'abord.

Je voudrais le faire tant que la coque est sur le chantier ou dois je faire l’intérieur avant de poncer ?
jacouil33
 
Messages: 45
Inscrit le: 22 Juillet 2014, 11:02

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar Albertus » 06 Septembre 2014, 11:15

en fait le G4 je le dilue TRÈS fortement (200/100) pour la première couche, puis au fil des couches je rajoute du G4 pur dans mon mélange et je termine donc par du G4 pratiquement pur
Cela permet au G4 +200% de thinner d'imprégner le bois un max, et comme on n'attend surtout pas qu'il polymérise pour les couches suivante, on obtient au final un bois plastifié sur qques mm
L'avantage du G4 est qu'il polymérise grâce à l'humidité, de l'air ET du bois qu'il protège

Si la coque a reçu de l'enduit, le G4 ne le traversera pas pour aller imprégner le bois qui est en dessous
Donc G4 bien polymérisé avant d'enduire

Si tu envisages de la résine époxy, oublies le G4
Le résultat sera encore meilleur
On avantage le G4 sur une coque par le fait qu'il est monocomposant
PAr contre on le recommande pour le carton qu'il ne raidit pas

imperméabilise le bois avec la résine époxy, même principe de couches successives de moins en moins diluées
Le diluant epoxy c'est l'alcool à brûler

Technique à ne pas faire avec de la résine polyester qui reste poreuse après polymérisation et qui exige un top coat par dessus

Après polymérisation complète (1 semaine avec du G4 et 1 jour avec de l'epoxy), ponçage pour déglacer, puis apprêt en bombe puis peinture de la même marque que l'apprêt
Moi j'utilise la gamme MOTIP en vente chez les accessoiristes automobiles
Albertus
 
Messages: 67
Inscrit le: 20 Décembre 2012, 09:33

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar jacouil33 » 06 Septembre 2014, 13:53

Bonjour et merci Albertus de ta réponse.

Le G4 je ne l'est pas encore reçu alors que la résine époxy je l'est déjà je vais voir mais çà me parait super ton conseil avec la résine et plus rapide au séchage.

Je vais donc poncer l’extérieur et mettre de la résine tant que la coque est sur le chantier après je m'occuperait de l’intérieur ou faut il le faire avant ?

Merci encore
Amitiés
Jacques
jacouil33
 
Messages: 45
Inscrit le: 22 Juillet 2014, 11:02

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar Albertus » 06 Septembre 2014, 14:09

hello

Moi je mets la pâte colle/sciure dans le bateau avant de poncer l'extérieur, puisque cette pâte va combler les manques dans le bordé et augmenter son épaisseur, donc permettre un ponçage plus vigoureux
Albertus
 
Messages: 67
Inscrit le: 20 Décembre 2012, 09:33

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar jacouil33 » 06 Septembre 2014, 20:12

merci bien compris le message y a plus qu'à


merci encore
jacouil33
 
Messages: 45
Inscrit le: 22 Juillet 2014, 11:02

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar jacouil33 » 06 Septembre 2014, 20:53

bon le lattage terminé on sort du chantier et colle + sciure à l’intérieur mais bon on verra lundi

Image
jacouil33
 
Messages: 45
Inscrit le: 22 Juillet 2014, 11:02

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar jpdes » 07 Septembre 2014, 07:43

Bonjour,
Voilà une première coque sur le point d'être terminée!
Pour une prochaine maquette, il sera mieux d'utiliser des baguettes plus étroites aux endroits ou la courbure est prononcée. Je vois qu'au niveau du bouchain, l'arrondi est plutôt à facette!
De même, il faut faire attention à bien harmoniser la courbure des lattes pour éviter les "cassures" comme on voit au niveau du premier couple à l'avant.
En construisant, il faut avoir en tête que tout le travail pour améliorer les courbures de la coque sont du masticage et du ponçage en moins! Avec les risque de fêlure s'il y a trop de mastic.
Le résultat est encourageant, bonne construction pour la suite.
Cordialement,
Jean-Pierre
Avatar de l’utilisateur
jpdes
 
Messages: 354
Inscrit le: 01 Décembre 2009, 18:14
Localisation: 91

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar Albertus » 07 Septembre 2014, 09:54

Hello
Jean Pierre a bien résumé
A propos de la courbure harmonieuse, avec une latte de 3mm d'épaisseur courbée sur la longueur du bateau, si on remarque que la latte ne touche pas tous les couples, c'est parce que les couples sont mal posés : trop bas, ou trop haut, ou trop en avant ou trop en arrière, ou pas posés d'équerre
Si on utilise des lattes plus fines ou trop souples, on aura tendance à les faire coller aux couples même mal posés, et on aura une coque qui fait des vagues
On peut vérifier la pose des couples avec un réglet métallique qui, courbé, donne une courbe harmonieuse

Il ne faut pas non plus oublier de faire l'équerrage des couples, opération qui consiste à poncer le chant des couples dans l'alignement de la courbure des lattes pour que celles si posent à plat sur le chant des couples et pas seulement sur une arête

Si on regarde ta photo, on constate comme l'a fait Jean Pierre que la quille ne dépasse pas de façon régulière sur sa longueur, ce qui lui a fait dire qu'il y a un creux
La solution simple consiste à dessiner une ligne sur la quille et de poser la première latte sur cette ligne
La solution parfaite est de pratiquer une râblure sur cette ligne (de l'étrave à la poupe) et d'y caler le galbord sur sa longueur et toutes les lattes par leur extrémité
Avec une coque à tableau arrière, comme ici, les lattes se collent à la poupe sur le chant du tableau

Pour une prochaine maquette, il faudra aussi arriver à avoir le même nombre de lattes sur tous les couples que sur le maître couple (le plus large, vers le milieu de la coque)
Donc jamais moins de lattes que sur le maître couple, mais éventuellement quelques lattes en plus (taillées en sifflet) suivant la forme de l'étambot
Pour le ponçage des lattes trop larges au niveau du bouchain, on utilise un arc à poncer
Tu comprendra l'utilisé de la croûte colle+sciure qui va permettre de vraiment diminuer l'épaisseur des lattes pour éliminer les facettes en augmentant par l'intérieur l'épaisseur de la coque
Albertus
 
Messages: 67
Inscrit le: 20 Décembre 2012, 09:33

Re: 1ère construction l'océanic avant le Mathilde vu bm 117

Messagepar jacouil33 » 07 Septembre 2014, 20:46

Merci de vos réponses et qui reflète exactement les bêtises que j'ai faite notamment au niveau du galbord que j'ai mal positionné au collage de ce coté (que l'on voit sur la photo) car l'autre coté ce problème est différent et c'est sur cela va énormément m'aider pour la prochaine coque.

Effectivement je me suis rendu compte du plat engendré par la largeur de la latte et c'est sur je vais renforcer par l’intérieur afin de pouvoir effectuer le ponçage plus sereinement.

Merci de tous vos conseils car le prochain bateau je partirais d'un plan (le Mathilde) et non d'un kit et je vous solliciterez à ce moment là qui ne saura tardé du reste.

Merci encore à vous 2
Amitié
jacouil33
 
Messages: 45
Inscrit le: 22 Juillet 2014, 11:02

PrécédentSuivant

Retour vers VOS REALISATIONS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron